Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Le Parti vert maintient sa position sur le gouvernement d'unité nationale

toutfilmApril 1, 2020

Les Verts disent qu'ils n'ont pas changé leur position sur un gouvernement d'unité nationale et continueront de poursuivre une administration multipartite pour faire face à la crise des coronavirus.

Le parti parlementaire vert a tenu une réunion de vidéoconférence mercredi pour discuter de diverses questions, avec leur approche de la formation du gouvernement l'un des points à l'ordre du jour.

Bien que le débat se poursuive au sein du parti sur l'opportunité d'engager des pourparlers avec Fianna Fáil et Fine Gael sur la formation d'une coalition avec les deux partis de la guerre civile, la position issue de la réunion de mercredi reste inchangée.

Mardi, le parti parlementaire travailliste a réitéré sa position selon laquelle il voulait aller dans l'opposition plutôt que dans le gouvernement. Vendredi, les travaillistes éliront un nouveau leader. Alan Kelly et Aodhán O’Ríordáin se battront pour succéder à Brendan Howlin.

Les équipes de négociation de Fianna Fáil et Fine Gael se réuniront à nouveau mercredi. Les deux partis tentent de se mettre d'accord sur un document-cadre sur la façon dont une coalition fonctionnerait et ils approcheront ensuite d'autres partis et les indépendants en quête de soutien.

S'exprimant mercredi, le Taoiseach Leo Varadkar a de nouveau déclaré qu'un tiers était nécessaire et a déclaré que les travaillistes ou les sociaux-démocrates pourraient être approchés.

Tánaiste Simon Coveney a été en contact avec le co-leader des sociaux-démocrates Roisín Shortall ces derniers jours mais il y a peu d'appétit dans ce parti pour entrer au gouvernement avec Fianna Fáil et Fine Gael.

“Il n'y a pas eu beaucoup de contacts réciproques de notre part”, a déclaré une source du parti à propos des contacts établis par M. Coveney.

M. Varadkar a déclaré que le “document commun” entre son parti et Fianna Fáil pourrait être approuvé “cette semaine ou la semaine prochaine”.

“Ce qui va être nécessaire, c'est un gouvernement qui va durer de quatre à cinq ans et qui pourra faire face à cette crise, à la reprise, à la reconstitution de notre économie et de notre société”, a-t-il déclaré.

“Cela nécessitera trois partis et le soutien des indépendants également, mais je pense que nous sommes dans quelques semaines.”

Categories

Leave a comment