Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Le ministère annonce l'établissement d'un centre d'auto-isolement Covid-19 pour les demandeurs d'asile

toutfilmMarch 23, 2020

Un «centre d'auto-isolement hors site» pour les demandeurs d'asile soupçonnés de contracter un coronavirus doit être mis à l'essai dans le cadre d'une série de mesures visant à enrayer la propagation dans les centres de fourniture directe.

Le ministère de la Justice a annoncé lundi que tous les centres avaient été invités à «générer une capacité d'auto-isolement à l'usage des personnes suspectées d'avoir le virus».

Aucun visiteur ne sera autorisé à entrer dans les centres pour favoriser l'éloignement social et réduire les contacts. Les centres sans hébergement indépendant ont été invités à mettre en place “des horaires de repas échelonnés ou à fournir des installations à emporter”, a déclaré un porte-parole du département.

Une équipe dédiée aux questions relatives aux cas de Covid-19 dans les centres de prestation directe a également été mise en place.

Malgré les appels répétés des groupes de soutien aux réfugiés pour que les résidents les plus vulnérables soient déplacés des centres de fourniture directe, le département ne s'est pas engagé à relocaliser les personnes pendant la durée de la pandémie.

Il est entendu qu'environ 20% des demandeurs d'asile ont des problèmes de santé préexistants.

Mesures de cocooning

“Le HSE envisage actuellement les mesures de prévention et de cocon les plus efficaces pour les résidents les plus vulnérables sur le plan médical / social dans les centres”, a déclaré le porte-parole, ajoutant que le département travaillait avec le HSE pour identifier les résidents vulnérables.

L'annonce intervient deux jours après que les habitants d'un centre de distribution directe à l'ouest ont été informés qu'une personne dans leur immeuble avait été testée positive pour le virus.

Une déclaration collective des principaux groupes d’aide aux réfugiés de l’État, dont le Mouvement des demandeurs d’asile en Irlande, a réitéré son appel à ce que les personnes appartenant aux catégories de risque HSE soient transférées des centres «surpeuplés» vers les hôtels ou les centres de logement pour étudiants.

5 686 personnes, dont 1 739 enfants, résident dans 39 centres de distribution directe à travers le pays. 1 585 personnes supplémentaires, dont 285 enfants, séjournent dans des hébergements d'urgence.

Categories

Leave a comment