Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Fast and Furious : Cet épisode a sauvé la saga, et voilà pourquoi

toutfilmMay 23, 2020

Vous pensez que Tokyo Drift est l’épisode de la franchise Fast and Furious qui a pratiquement ruiné la saga ? Que nenni ! En réalité, ce volet est celui qui a permis de sauver l’univers 100% voitures d’Universal… En effet, à l’origine, il devait conclure l’intrigue, puisque aucune des deux stars du premier film, Vin Diesel (Dom Toretto) et Paul Walker (Brian O’Conner) n’était de retour à l’affiche. De plus, lors de sa sortie en salles, il avait reçu de mauvaises critiques de la part des journalistes et des fans, et avait récolté “à peine” 158 millions de dollars au box-office (pour un budget de 85 millions de dollars). Mais alors, comment Tokyo Drift a-t-il permis d’enclencher la production de plusieurs suites, vous demanderez-nous ?

Vin Diesel
Vin Diesel

Alors que la production de Tokyo Drift touchait à sa fin, Vin Diesel fut approché pour reprendre son rôle de Dominic Toretto à l’occasion d’un caméo. Une proposition que le comédien a acceptée en échange des droits pour la saga de science-fiction Riddick, dont il voulait absolument adapter la suite au cinéma. Or, ce sont les réactions enthousiastes du public suite à l’apparition du héros dans le troisième épisode de la saga qui a poussé Universal à enclencher la mise en chantier d’un sequel. C’est ainsi que le casting original de Fast & Furious est revenu dans le quatrième film, dont Paul Walker, Michelle Rodriguez et Jordana Brewster, qui n’était pas la seule actrice en lice pour le rôle de Mia Toretto ! De plus, Tokyo Drift a introduit à l’écran le personnage de Han, dont ces théories pourraient expliquer le retour dans Fast and Furious 9. Pas mal, non ?

Categories

Leave a comment