Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Elizabeth II menacée de toutes parts par le Covid-19 : son valet contaminé

toutfilmMarch 30, 2020

A 93 ans, Elizabeth II est particulièrement menacée par le coronavirus. Cela fait maintenant dix jours que la reine a quitté le palais de Buckingham pour se confiner dans son château de Windsor avec son mari, le prince Philip, 98 ans. Mais l’inquiétude continue de peser sur son état de santé après que plusieurs membres de son entourage ont annoncé avoir contracté le Covid-19 : son fils le prince Charles, le Premier ministre Boris Johnson, un de ses proches valets…

Comme l’a rapporté le Daily Mail le 28 mars 2020, un valet de Buckingham a été testé positif au coronavirus avant d’être envoyé chez lui en confinement. Œuvrant depuis longtemps pour la famille royale, son rôle était de servir à manger et à boire à la reine, d’ouvrir son courrier, accueillir ses invités, mais également de promener ses chers dorgis, Vulcan et Candy. Côtoyant de près la monarque et ce, au quotidien, cet employé a pu contaminer sa célèbre patronne avant que celle-ci ne parte pour Windsor…”Tout le monde est terrifié, pas seulement pour soi, mais aussi pour la reine et le duc“, a récemment témoigné une source royale du Sun.

Les employés de la reine ne sont pas sa seule menace puisque son propre fils, le prince Charles, a annoncé mercredi dernier avoir contracté le Covid-19. Souffrant de “légers symptômes“, le Britannique de 71 ans, s’est isolé avec Camilla dans leur demeure de Birkhall, en Écosse, et continue de travailler à distance. Mais le prince de Galles a-t-il pu exposer la reine au coronavirus lors de leur dernière entrevue le 12 mars dernier ? Son médecin assure que non, à en croire l’apparition des symptômes du prince Charles, celui-ci n’était contagieux qu’à partir du 13 mars… Une faible marge d’erreur.

Panique à Buckingham, et Downing Street

Autre proche de la reine qui aurait pu la mettre en danger : Boris Johnson, le Premier ministre britannique, qui a lui aussi annoncé avoir été testé positif au Covid-19 vendredi dernier. Leur dernière rencontre remonte au 11 mars dernier à Buckingham. Mais le palais assure, Elizabeth est “en bonne santé” et les contacts avec elle à Windsor sont limités le plus possible. Mercredi dernier, c’est donc par téléphone qu’elle a tenu son audience hebdomadaire avec son Premier ministre, comme l’a attesté un cliché publié sur le compte Instagram officiel de la famille royale.

Categories

Leave a comment