Enable JavaScript to see this page By toutfilm.com

Afrique: Le Tchad dit s'être débarrassé de Boko Haram

toutfilmApril 7, 2020

Il n’y a plus un seul lment de Boko Haram sur le territoire tchadien, a affirm l’AFP le porte-parole du gouvernement tchadien lundi, confirmant le message du prsident Idriss Dby Itno moins de deux semaines aprs le lancement d’une offensive contre le groupe djihadiste, .

Huit civils camerounais ont t tus dimanche soir dans un double attentat-suicide perptr par des terroristes Amchid, dans l’Extrme-Nord du Cameroun, a annonc lundi le ministre de la Dfense, une attaque attribue par plusieurs sources au groupe jihadiste Boko Haram.

Sur l’ensemble de la zone insulaire, il n’y a pas un seul djihadiste, , avait affirm ce week-end le prsident depuis la province du Lac, o il s’est rendu mi-mars pour diriger une riposte aprs une attaque de Boko Haram sur la presqu’le de Bohoma. Une centaine de militaires tchadiens avaient alors t tus.

Les autorits tchadiennes ne donnent aucun dtail sur les effectifs dploys ou sur le nombre de membres de Boko Haram tus ou arrts. Nous sommes en train de recouper les informations de diffrents sites d’opration avant de donner un bilan, a justifi le ministre de la commission et porte-parole du gouvernement du Tchad, Oumar Yaya Hissein.

Frustration

Selon le prsident, les djihadistes encore libres sont entrs soit au Niger, soit au Nigeria, soit au Cameroun. Les membres de Boko Haram auraient donc quitt la nue d’lots parpills sur le lac Tchad, vaste tendue d’eau marcageuse la frontire des quatre pays.

Le prsident Dby ne cache pas sa frustration envers ses trois voisins, avec qui le Tchad combat Boko Haram depuis 2015 au sein de la Force multinationale mixte (FMM). Le Tchad est seul supporter tout le poids de la guerre contre Boko Haram (…) J’ai rencontr le commandant de la FMM et lui ai demand de prendre le relais, a-t-il affirm.

Malgr le ton triomphant du gouvernement tchadien, l’International Crisis Group (ICG) estime que la lutte contre Boko Haram est loin d’tre termine. Avec 6000 soldats dploys dans la zone du lac Tchad avant l’attaque de mi-mars, les autorits tchadiennes ne bnficient que de marges de manoeuvre limites pour renforcer ces effectifs, crit ICG dans un commentaire.

Le groupe djihadiste, Boko Haram, n en 2009 au Nigeria, avait intensifi ses attaques dans la zone du lac ces derniers mois, poussant le Tchad redployer en janvier 1200 de ses soldats, intgrs la FMM, qui taient passs du territoire nigrian au sol tchadien.

(nxp/afp)

Categories

Leave a comment